Mode d’emploi

Posologie et mode d’emploi des extraits gemmothérapiques, les macérats concentrés:

La posologie est variable en fonction des effets recherchés et du terrain du consultant. Les quantités proposées ci-dessous le sont à titre indicatif. Prenez toujours conseil auprès de votre thérapeute et en aucun ne doit remplacer un traitement prescrit par votre médecin.

  1. Durée du traitement :

En général, la durée habituelle varient de 1 à 3 mois incluant un arrêt d’une semaine toutes les 3 semaines (voir votre médecin ou votre thérapeute). Les cures sont minimum de 3 semaines [1].

Pour une cure de 3 mois, le cycle suivant pourra être suivi :

  • 1ère prise pendant 3 semaines
  • 1 semaine d’arrêt
  • 2ème prise pendant 3 semaines
  • 1 semaine d’arrêt
  • dernière prise pendant 3 semaines.
  1. Les posologies [2, 3] :

– En général pour adultes et l’adolescent: entre 5 et 15 gouttes/jour, mais il y a trois type de posologie :

  • de soutien du terrain : 2-3 gouttes, 2 ou 3 fois par jour
  • posologie normale : 15 gouttes par jour, en une ou plusieurs fois
  • posologie « d’attaque », en cas de crise : 7 à 10 gouttes, 3 fois par jour

– Pour enfants en général : 1 goutte par 10 kilos de poids corporel.

  • à partir de 3 ans, 1-3 gouttes par jour
  • à partir de 5 ans, 3-5 gouttes par jour
  • à partir de 7 ans, 8 à 10 gouttes par jour ensuite.

– Femme enceinte : 5 gouttes par jour maximum.

Pour certains bourgeons, un usage en application cutanée est possible : dans ce cas, il faut diluer au quart dans de l’eau (1 volume de gouttes pour 3 volumes d’eau). [1]

Les prises se feront, si possible, en dehors des repas.

Chez l’adulte, on peut commencer par 5 gouttes par jour puis augmenter progressivement le dosage (ou 1 goutte par jour ou même plus lentement 1 goutte/3 jours) jusqu’à une dose de 10 à 15 gouttes par jour maximum.

Une fois le résultat obtenu, il est recommandé de garder le même nombre de gouttes pour le reste de la cure sans augmenter ni diminuer.

Remarque : Nous conseillons d’utiliser un maximum de 3 macérâtes-mères concentré GemmEssentiel en même temps. Vous pouvez les prendre dans le même verre d’eau ou à des moments séparés de la journée.

Il est important de connaître l’origine des macérâtes, la méthode de cueillette, de transformation (stockage dans du verre ou plastique), parce que la posologie dépendra aussi de la qualité du macérat.

  1. Effets indésirables [4]:

La gemmothérapie concentrée, de par son mode de préparation impliquant de faibles concentrations de principes actifs, ainsi que les faibles volumes ingérés ne présente pas d’effets secondaires de type intoxications graves.

Néanmoins, comme pour toute substance, alimentaire ou autre, des réactions diverses peuvent se produire : allergie rare au produit, inversion des effets attendus, hypersensibilité du patient, etc. Des réactions ponctuelles et toujours très sporadiques peuvent se produire (avance de règles, migraine, etc.) qui reflètent plutôt des réactions physiologiques excessives qu’une intoxication réelle au produit. Ces réactions sont du même ordre que celles qui sont observées en phytothérapie classique.

Les effets secondaires sont systématiquement enregistrés. Une base de données accessible sur internet est en cours d’élaboration par l’Association Internationale de Gemmothérapie (AIG). Elle facilitera les contacts et l’échange des résultats entre professionnels de santé.

Plus généralement, la gemmothérapie concentrée appartient, en France, à la « grande famille » des compléments alimentaires. Ainsi, les effets indésirables qui pourraient être en rapport avec l’utilisation ou la consommation de ces derniers doivent être déclarés par l’intermédiaire d’un système national de surveillance dénommé « Nutrivigilance » mis en place et confié à l’ANSES, par la loi Hôpital, Patients, Santé et Territoires (loi HPST) de juillet 2009. (Loi n°2009-879 du 21 juillet 2009 portant réforme de l’hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires)

  1. Contre-indications [2, 3] :

Nous ne connaissons pas de contre-indications à l’emploi des bourgeons.

Cependant, il y a des situations où l’usage des extraits gemmothérapiques doit répondre à certaines règles :

– Pas d’utilisation de la gemmothérapie chez les personnes en sevrage alcoolique ou épileptiques.

– Respecter une posologie maximale de 5 gouttes par jour d’extrait gemmothérapique concentré chez la femme enceinte.

– Ne pas donner de bourgeons ayant une action hormonale (airelle, framboisier, sequoia, chêne) à une femme enceinte [3] ni à une femme ayant des antécédents de cancer hormono-dépendant.

– Chez l’enfant de moins de 15 ans, respecter une posologie de 1 goutte pour 10 kilos de poids corporel par jour (concernant la gemmothérapie concentrée).

_________________________________________________________

  1. -M. Morel, Le guide de la gemmothérapie – se soigner par les bourgeons, First, 2012.
  2. Goetz, «Quelques éléments pratiques de gemmothérapie,» Phytothérapie, n° 2, pp. 83-86, 2006.
  3. Adrianne, Traité de gemmothérapie – La thérapeutique par les bourgeons, Amyris, 2011.
  4. «Questions/réponses sur les compléments alimentaires,» [En ligne]. Disponible sur: http://www.sante.gouv.fr/questions-reponses-sur-les-complements-alimentaires.html#nb8. [Accès le 30 janvier 2014].